L’ancien directeur du casino Partouche d’Arcachon condamné

L’ancien directeur du casino Partouche d’Arcachon, Gérald Hamo, a comparu il y a quelques mois devant le tribunal de Bordeaux. L’ancien directeur avait en effet été accusé d’avoir falsifié, avec l’aide d’une caissière du casino, deux chèques laissés par une cliente compulsive en guise de garantie afin de pouvoir obtenir des liquidités et ainsi continuer à pouvoir jouer dans le casino. Plus précisément, Gérald Hamo avait ordonné à la caissière de falsifier ces chèques d’un montant respectif de 1000€ et de 3000€. La cliente les avait laissé au casino un an auparavant mais ne les avait pas renouvelé l’année suivante, ce qui a ainsi amené l’ancien directeur a ordonné leur falsification afin de pouvoir les encaisser.

Selon l’enquête de police qui a été effectuée au sein du casino, cette pratique de falsification de chèques n’est pas une exception mais bel et bien une pratique habituelle au sein de l’établissement. Cependant, le tribunal s’est avéré plutôt clément envers l’ancien directeur étant donné que celui-ci a écopé de seulement quatre mois de prison avec sursis ainsi que d’une amende fixée à 8000€. De plus, cette condamnation ne figurera pas dans le bulletin n°2 de son casier judiciaire. Il pourra ainsi continuer à travailler sur le marché du casino dans la mesure où il conservera son autorisation d’exercer dans ce secteur, à savoir son agrément préfectoral, qui est nécessaire pour pouvoir travailler dans des salles de jeu de casino.

admin